COLLÈGE COMBE DE SAVOIE | Dans le cadre du “Trophée d’impro Culture et diversité” Les collégiens ont disputé leur premier match d’impro

Au collège de la Combe de Savoie, ils sont cette année 14 élèves, de la 6e à la 3e, à participer aux ateliers de théâtre d’improvisation encadrés par Pierre-Antoine Baillon, membre de la compagnie de théâtre chambérienne “PDG et compagnie”.

Jeudi dernier, sous l’arbitrage de David Sillet, un autre artiste de la compagnie, les élèves de Pierre-Antoine, divisés en deux équipes de sept joueurs, ont participé à leur premier match d’improvisation du “Trophée d’impro Culture et diversité”. Parrainé au niveau national par l’artiste Jamel Debbouze, ce trophée financé par la fondation Culture et Diversité est disputé, cette année, par 32 collèges répartis sur 16 territoires dans l’ensemble de l’Hexagone.
Jeudi, dans la salle du self, de nombreux parents étaient venus encourager les jeunes acteurs qui ont dû se donner la réplique sur des thèmes improbables et non connus à l’avance, comme “chewinggum et cornemuse”, “aller-retour”, “l’héritier” ou encore “gang de tâches”.

L’an dernier, l’équipe savoyarde avait fini troisième
Un exercice de création verbale d’autant plus difficile que les équipes n’avaient que 20 secondes pour se préparer avant de jouer leurs petites pièces de deux minutes et demie.

Cette phase de préparation est appelée le “crocus” dans le langage du théâtre d’improvisation. La scène est quant à elle dénommée la
“patinoire”. À la fin de chaque représentation, le public est appelé à voter pour désigner l’équipe qu’il estime avoir le mieux joué. Là aussi l’exercice ne s’avère pas vraiment aisé en termes d’objectivité lorsque sa progéniture est sur la scène.

Après ce premier match, six joueurs seront sélectionnés pour se mesurer à l’équipe du collège Côte Rousse, le 8 mars prochain. À l’issue de cette rencontre, trois collégiens d’Albertville et trois autres de Chambéry seront désignés pour former l’équipe de Savoie qui, au cours des vacances de printemps, se déplacera à Versailles où se tiendra la demi-finale du trophée.

L’année dernière, l’équipe savoyarde s’était qualifiée pour la finale de Paris où sous les yeux de Jamel Debbouze et de la ministre de l’Éducation nationale, Najat VallaudBelkacem, elle avait décroché
une très honorable troisième place ainsi que le trophée du fairplay.
Olivier MASSEBOEUF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *