Aix-Les-Bains- On ne plaisante pas avec la notion de respect au lycée Marlioz- DL du 09-02-2020

Deux classes de seconde professionnelle ont participé à un projet intitulé “Les Autres et moi” pour favoriser le vivre ensemble.

Deux lycéens se produisant devant leurs camarades, lors de l’opération « les autres et moi » au Lycée Marlioz – Photo DR

Le constat de citoyenneté et de respect fait d’emblée en passant les portes, en arpentant les couloirs, en prenant les escaliers du lycée Marlioz ? Les élèves souhaitent le bonjour, laissent passer la personne arrivante, lui tiennent la porte et demandent pardon si besoin de presser le pas. Le mot “respect”, affiché dans la salle commune, prend tout son sens.


C’est dans ce même sens, que jeudi après-midi, un projet sur la thématique “Les autres et moi”, initié par Mme Legrand, infirmière scolaire, et Mme Grassi, conseillère principale d’éducation, et en
partie financé par la Région, était mené avec les élèves de deux classes de seconde professionnelle : seconde “gestion administration” et seconde “accueil et commerce”.

Mme Grassi précise : « L’objectif global du projet est de permettre aux élèves de développer des compétences psychosociales, savoir communiquer efficacement, mettre des mots sur les maux liés à la vie quotidienne en classe, communiquer autrement dans le respect de soi et des autres, gagner en estime de soi et développer son empathie, privilégier bienveillance et inclusion au sein de la classe, faciliter la résolution non-violente des conflits, apprendre à verbaliser ses émotions et gérer son stress, le tout permettant un mieux vivre ensemble favorisant l’instauration d’une atmosphère sécurisante et sereine, essentielle au bien-être et à la réussite de tous. »

Ces valeurs, illustrées par les élèves sous la forme de saynètes, ont été conduites pat un graffeur, Antoine Barsé, et deux comédiens de la troupe d’improvisation théâtrale PDG Cie. Homophobie, harcèlement, moqueries, intolérance, resteront sans aucun doute, relégués au fond des coulisses.

Genevière REBAUD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *