CHAMBÉRY/ TROPHÉE D’IMPRO CULTURE : 18 COLLÉGIENS SE SONT AFFRONTES POUR LA FINALE DÉPARTEMENTALE – DL DU 28/03/2022

Jeudi 24 mars, sur la scène du Centre artistique départemental à Montmélian, dix-huit collégiens de différents établissements savoyards ont montré leurs talents de comédiens. Photo Le DL /G.J.

« J’étais timide, ça m’a apporté de l’assurance. J’ai pu découvrir d’autres horizons et me faire des amis… » Jeudi 24 mars, sur la scène du Centre artistique départemental à Montmélian, dix-huit collégiens de différents établissements savoyards (Combe de Savoie à Albertville ; Plein Air des
Bauges à Le Chatelard et Saint-Paul apprentis d’Auteuil à Saint-Paul-sur-Isère) ont montré leurs talents de comédiens dans le cadre de la finale départementale de la 12e édition du Trophée d’Impro Culture et Diversité.

Créé au niveau national en 2010 par la Fondation culture et diversité , à l’initiative notamment de l’humoriste Jamel Debbouze, soutenu par les ministères de la Culture et de l’Éducation nationale, et localement par le conseil départemental, le Trophée d’impro est ouvert aux élèves scolarisés dans des collèges, relevant de l’éducation prioritaire et des zones rurales. Il permet à des centaines d’adolescents, scolarisés de la 6e à la 3e , de découvrir le théâtre et l’écriture improvisée.

Depuis le mois d’octobre dernier, les dix-huit participants savoyards ont suivi un cycle d’une trentaine d’heures de pratique artistique, porté par des comédiens de “P.-D.G. et Compagnie – Ligue d’impro Savoie”. Il s’agit d’une structure professionnelle chambérienne spécialisée dans le théâtre d’improvisation.

Une pratique exigeante

Le match d’impro est une pratique très codifiée. Il confronte deux équipes, qui en quelques minutes, doivent présenter une mini-pièce de théâtre d’une à deux minutes. Le thème, lui, est imposé par l’arbitre, qui donne vingt secondes aux équipes pour se préparer.

Pour cette finale départementale, les artistes en herbe, sélectionnés par leurs établissements respectifs, se sont arraché les faveurs d’un public composé d’une centaine d’autres collégiens. Au final, les équipes des établissements Plein Air des Bauges et Saint-Paul apprentis d’Auteuil se sont partagé les lauriers et les honneurs de la victoire.

Les six artistes les plus habiles à l’art de l’improvisation participeront, quant à eux, à la finale régionale, programmée le 13 mai au Totem à Chambéry, mais aussi à la rencontre nationale qui se jouera les 24 et 25 juin, à Paris à la Comédie française.

Guy JACQUEMARD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.