Seize collégiens, champions de l’improvisation – DL du 19/03/16

CULTURE |Le collège de la Combe de Savoie participait au trophée national “impro, culture et diversité”

Mercredi après-­midi, au théâtre de Maistres,  des collèges de la Combe de Savoie et de Côte­ Rousse à Chambéry le Haut se sont affrontés dans le cadre du Trophée d’Impro, Culture et Diversité organisé depuis six ans à l’échelle nationale par l’association Culture et Diversité cofondée en  2006 par l’artiste Jamel Debbouze.

Sur les planches, les acteurs disposent de 30 secondes à  quelques minutes, selon le choix de l’arbitre, pour improviser une scène sur le thème qui leur est imposé à peine  une poignée de secondes avant d’entrer en scène.

Devant la difficulté de l’exercice, à l’instar de la catégorie  “fusillade” où en une minute  l’acteur doit improviser son texte sur des thèmes inattendus comme « fragilité de l’existence le jour d’après » ou encore « ma belle étoile », les  16 participants, ne se sont pas  laissés impressionner. Ils ont  tous su relever les défis qui  leur ont été lancés.

Un gagnant mais pas  vraiment de perdant

Conformément au règlement  du trophée, c’est par vote,  après chaque prestation fournie par les membres des deux  équipes, que le public fait son choix pour celle qu’il a préférée. « Si on peut appeler cela  un “match” de théâtre, il ne  s’agit en aucun cas d’une compétition car il y a bien un  gagnant mais pas vraiment de perdant. Dans le théâtre d’improvisation, les équipes sont  avant tout dans la coopération sans jamais se juger ni se moquer », explique Grégory Pagano, délégué général de  Culture et diversité.

Un “tweet”  d’encouragement  de Jamel Debbouze

À l’issue des 90 minutes du  spectacle, interrompu quelques instants par la lecture  d’un “tweet” d’encouragement adressé par Jamel Debbouze aux jeunes acteurs, l’équipe d’Albertville s’est finalement imposée aux points.  Pour la qualité des prestations, la première étoile a été décernée à Merveille de Chambéry, la deuxième à Samuel et la  troisième à Émelyne, tous  deux de la Combe de Savoie. Parmi les 16 participants de cette journée, six sélectionnés  par les professeurs de théâtre  iront représenter la Savoie le  5 mai prochain à Cavaillon  pour la demi­-finale du trophée où peut être ils décrocheront leur billet pour la  grande finale de Paris. Olivier MASSEBOEUF

« Cette discipline m’a permis d’avoir plus de répondant » Les élèves sont encadrés toute l’année dans des ateliers extra­scolaires animés au sein de leurs collèges par des artistes de la compagnie chambérienne “PDG et compagnie”. « Le plaisir dans “l’impro” est cette adrénaline qu’on ressent quand on entre sur scène car on plonge dans l’inconnu. Surtout cette discipline m’a permis d’avoir plus de répondant face aux situations difficiles de la vie » explique Hugo, élève de 3e à la Combe de Savoie. Et sa camarade Émelyne d’ajouter : « Grâce au théâtre, je suis devenue plus posée et indépendante. Ce qui est génial c’est que le public, qui ne nous prend pas au sérieux, est toujours incité à nous croire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *